2018-2019 : Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel

Loi

La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir

professionnel entraîne de nombreux changements dans le paysage de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

 

Une réforme en profondeur, pour mieux choisir son avenir professionnel

Le gouvernement et les députés ont voté en septembre 2018, une profonde réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Un grand nombre de changements présents dans le texte de loi viennent redessiner le paysage de la formation professionnelle avec la volonté de donner plus d’autonomie aux individus.

 

Le texte de loi « Pour la Liberté de choisir son avenir professionnel » poursuit un double objectif, qu’on peut résumer ainsi:

 

AUTONOMIE :

Un CPF rénové : il est crédité en euros et non plus en heures (500€/an et jusqu’à 5 000 € pour un salarié à temps plein), disponible sur une application

 

Un CPF de transition pour succéder au Congé Individuel de Formation

 

Un Conseil en Evolution Professionnel soutenu : renforcement des acteurs réalisant les CEP sur tout le territoire.

 

Une contribution unique réunissant contributions à la formation professionnelle et à l’apprentissage

 

COMPÉTENCES :

 

Il renforce l’investissementdes entreprises dans le développement des compétences de leurs salariés.

 

S’appuie davantage sur les branches professionnelles pour construire des Politiques nationales de Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

 

La transformation des OPCA en Opérateurs de compétences (ou OPCO)

https://travail-emploi.gouv.fr/ministere/acteurs/partenaires/article/les-operateurs-de-competences-opco

 

Pour en savoir plus : https://www.centre-inffo.fr/site-reforme/les-7-points-cles-de-la-nouvelle-loi-avenir-professionnel